IMM | Institut des métiers de la musique

Féfé - Photo Edith Gaudy

Diffusion de spectacles en France : que du plus !

Le CNV – Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz - vient de publier les principales évolutions entre 2015 et 2016 relatives à la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles. Tous les indicateurs sont sur le «+»

    • +1% de producteurs/diffuseurs déclarants =  4201 producteurs/diffuseurs déclarants (ils sont aussi nombreux que les producteurs de l'horticulture et des pépinières actifs en France)

    • +9% de représentations payantes = 63 339 représentations payantes (soit une moyenne de 173 représentations payantes chaque jour de l'année)

    • +6% d’entrées pour les représentations payantes = 26,7 millions d'entrées (à titre de comparaison, le cinéma réalise 213 millions d'entrées en salles sur l'année 2016)

    • +7% de recettes de billetterie = 813 millions d'euros de recettes de billetterie (813 millions d'euros : c'est l'équivalent de la part des mises empochées par les sociétés de jeux uniquement pour leurs activités en ligne en 2016 ...

les intervenants à l'IMM en mai et juin 2017

La pratique au coeur de la pédagogie

Les étudiants de l'IMM travaillent individuellement ou en groupe sur des exercices d'application, d'initiation ou de perfectionnement. La pratique est au coeur de notre démarche pédagogique.

Les journées de travaux dirigés et de travaux pratiques donnent la possibilité aux étudiants de chercher des informations et d'affiner leur vision du secteur.
Ils partent à la découverte d'entrepreneurs de spectacles, de salles de concerts, de labels, de producteurs, d'artistes, d'albums et de perles rares. Des présentations de travaux peuvent s’effectuer après les restitutions afin de partager les résultats et de favoriser les échanges et la transmission de connaissances...

les intervenants à l'IMM en mars et avril 2017

Tout en croissance et le plein de connaissances

Selon le Global Music Report publié par l’IFPI, le marché mondial de la musique enregistrée affiche une hausse de 5,9% en 2016, soit le plus fort taux de croissance depuis l’établissement des statistiques du marché mondial par l’IFPI en 1997. Le chiffre d’affaires mondial de la musique enregistrée s’est élevé à  15,7 Milliards US $ pour l’année 2016, soit l'équivalent d'une commande de 80 avions A350 pour Airbus.

À l’origine de la progression de 60,4% des revenus du streaming, les 112 millions d’utilisateurs qui disposent d'abonnements payants...

rencontres professionnelles IMM nov-dec 2016

Travailler dans la musique, c'est un peu comme faire des parties d'échecs

«Deep Blue» devient le premier ordinateur à battre un champion du monde d'échecs (Kasparov en 1997). «Deep Blue», c'est aussi le nom d'un musicien, le titre d'une chanson de George Harrison et même la dénomination d'un label écossais... Dans le secteur de la musique, comme aux échecs, le jeu peut être, dans une certaine mesure, «combinatoire à information parfaite» : les coups sont définis par des règles et les joueurs connaissent les règles. Mais dans le secteur de la musique, il y a aussi du hasard, une part de chance et plusieurs règles qui ne sont pas écrites...

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !