IMM | Institut des métiers de la musique

La Classe est la playlist collaborative de l’IMM

À l’Institut des Métiers de la Musique, les étudiants s’impliquent sur des projets réels et concrets. Avec « LA CLASSE », la playlist collaborative de l’IMM, ils s’expriment, proposent et diffusent les musiques qu’ils souhaitent partager.

Les étudiant.e.s de l’IMM sont de véritables passionné.e.s de musique et nous leur donnons carte blanche pour faire découvrir leurs coups de cœur du moment, ainsi que leurs classiques intemporels !

Malca à l'IMM

Une rencontre pleine d’espoir avec Malca

Des étudiants de l’Institut des Métiers de la Musique (IMM) ont eu la chance de rencontrer Malca à l'école. L’artiste franco-marocain très talentueux a une carrière et un parcours qui donnent de l’espoir.        
    
Qui est  Malca ?
Musicien, auteur-compositeur et producteur de 31 ans, originaire de Casablanca, Lionel Malca a commencé à se produire en public dès l'âge de 12 ans. À 18 ans, il s’installe à Paris et très vite, en parallèle à ses études à l’IMM, il signe avec TF1 pour jouer des reprises d’Elton John et effectuer une tournée dans plus de 60 salles sur toute la France...

epinglettes et pins accrochés dans une devanture

Mon album préféré - automne 2017

À l'IMM, les étudiants peuvent facilement exprimer leurs goûts et même les partager en cours et dans certains travaux pratiques à réaliser. Par exemple, quelques étudiants viennent de présenter l’album de leur choix. Ils ont également sélectionné un titre pour illustrer leurs propos et leurs recherches.
Ils devaient réunir les éléments qui figurent généralement sur un « label copy » (informations diverses sur l’enregistrement, document de base pouvant servir pour la numérisation, la distribution et même la promotion) puis les exposer tout en justifiant leur choix...

les intervenants à l'IMM en février 2016

Apprendre à bondir et rebondir

Un succès est souvent attribué à la qualité de l’artiste ou de sa production et éventuellement à la justesse de la mise en marché (stratégies marketing adoptées). Un échec, paraît-il, repose généralement sur les épaules du diffuseur et du distributeur. L'absence de visibilité, peu, voire pas, de concerts ou encore un manque de mises en place initiales leur sont souvent reprochés. En fait, toutes les raisons d’un succès ou d’un échec sont dans la nature, et même si toutes les actions sont prévues sur le papier (et des fois même contractuellement), il est très difficile d’impliquer fortement et au même moment des acteurs plus ou moins partenaires, plus ou moins concurrents et plus ou moins gagnants...

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !