IMM | Institut des métiers de la musique

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • (+33) 1 47 70 14 64
dominique mouyeaux à l'imm

Une rencontre à 360° avec Dominique Mouyeaux

Depuis 1974, Dominique Mouyeaux travaille dans le secteur de la musique. Entrepreneur de spectacles, il a organisé des concerts pour François Béranger, Jacques Higelin, Léo Ferré. Pour la Fête d'Avant-Garde et l'American Center of Paris, il programme et produit des concerts de Scorpions, Shakin'Street, Ganafoul, Magma, Little Bob Story, ou encore le tout premier concert mythique de Téléphone.

En 1977, il produit son premier disque «Happy French Band» de Mahjun. Dès l'année suivante, avec Christine Nordheim, il créé ses éditions, Chris Music et ouvre un premier magasin de disques...

mur de photos d'artistes connus

Halit Uman à l'IMM

Quelles sont les fonctions d'un éditeur ? Quels sont les usages de l'édition musicale ? Quel avenir pour le métier d'éditeur ? ...

À l'IMM, depuis toujours, nous attachons une grande importance à l'édition musicale.
Pour illustrer nos propos, lever le voile sur des pratiques souvent méconnues et échanger avec les étudiants sans manier la langue de bois, nous organisons des rencontres avec des éditeurs passionnés. Parmi eux, éternellement jeune et ouvert, Halit Uman, présente son histoire, plusieurs décennies à côté d'artistes, de pop stars, de grands producteurs, d'indépendants et de majors...

montage pochettes albums

Frank Redlich capture les sons et les ambiances

Mi-70, Frank Redlich découvre The Who ou encore Led Zeppelin sur scène. Sans formation mais avec des oreilles, une grande motivation et le sens des relations humaines, à 19 ans, il devient assistant-son au studio de Léo Clarens puis passe une dizaine d'années en qualité d'ingénieur du son au mythique studio Ferber.

Très respectueux des artistes,  il est grandement apprécié par ces derniers qui trouvent en lui des compétences, mais aussi de la patience. Serge Gainsbourg, Jacques Dutronc, les pionniers de la musique électronique française Jean-Michel Jarre ou encore Space Art, Gong, Christophe, Eddy Louiss, Indochine, Cerrone, Jacno ...

photo d'erick viollet

Bonne Synchro avec Erick Viollet

Le marché mondial de la synchronisation représente plus de 320 millions de dollars pour les producteurs d'enregistrements, soit 2% des revenus mondiaux de la musique enregistrée (source IFPI - année 2013).
En France, les chiffres ne sont pas publiés mais nous savons tous que la présence de la musique dans les films, les séries TV, les jeux vidéos et dans la publicité audiovisuelle représente des revenus pour les producteurs et les artistes. Ces utilisations génèrent également des droits pour les éditeurs et les auteurs.

Une synchro peut aussi être au coeur d'une stratégie de développement pour un artiste et vecteur d'une forte valorisation et  identification d'une marque...

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !