IMM | Institut des métiers de la musique

les intervenants à l'IMM en mai et juin 2017

La pratique au coeur de la pédagogie

Les étudiants de l'IMM travaillent individuellement ou en groupe sur des exercices d'application, d'initiation ou de perfectionnement. La pratique est au coeur de notre démarche pédagogique.

Les journées de travaux dirigés et de travaux pratiques donnent la possibilité aux étudiants de chercher des informations et d'affiner leur vision du secteur.
Ils partent à la découverte d'entrepreneurs de spectacles, de salles de concerts, de labels, de producteurs, d'artistes, d'albums et de perles rares...

les intervenants à l'IMM en janvier et fevrier 2017

La musique, une passion qui se partage

Avoir un emploi est un élément important dans la vie mais il est préférable d'en trouver un qui permette de s'épanouir. Pour commencer, autant cibler un secteur qui attire spontanément. Celui de la musique n'est pas simple mais il a le mérite de faire perdre assez souvent la notion du temps à tous ceux qui lui consacrent de l'énergie. Bien évidemment, cela ne doit pas se faire au dépens de la santé mais lorsqu'on travaille sur un projet de tournée ou encore la production d'un album, il arrive qu'on oublie la faim un certain temps puis que l'on poursuive une réunion autour d'une table, sans vraiment voir l'heure passer...

les intervenants à l'IMM en février 2016

Apprendre à bondir et rebondir

Un succès est souvent attribué à la qualité de l’artiste ou de sa production et éventuellement à la justesse de la mise en marché (stratégies marketing adoptées). Un échec, paraît-il, repose généralement sur les épaules du diffuseur et du distributeur. L'absence de visibilité, peu, voire pas, de concerts ou encore un manque de mises en place initiales leur sont souvent reprochés. En fait, toutes les raisons d’un succès ou d’un échec sont dans la nature, et même si toutes les actions sont prévues sur le papier (et des fois même contractuellement), il est très difficile d’impliquer fortement et au même moment des acteurs plus ou moins partenaires, plus ou moins concurrents et plus ou moins gagnants...

les intervenants à l'IMM en janvier 2016

Être réactif et adorer le changement

Nous n’apprenons pas assez ou souvent trop tard à gérer des crises, à vivre avec. Ce ne sont pourtant pas les exemples qui manquent dans le secteur de la musique. Il est vrai que le succès est souvent bien plus gratifiant à relater, notamment pour celui qui en parle. Mais les crises sont plus courantes et leur compréhension, bien plus constructive.

Toutes les activités comportent des risques plus ou moins majeurs. Du manque à gagner à la fermeture définitive, le gestionnaire doit en dresser une liste. Dans certains secteurs, la prévention est de rigueur. A partir de probabilités, des mesures plus ou moins efficaces sont adoptées...

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !