IMM | Institut des métiers de la musique

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • (+33) 1 47 70 14 64
un accro de la musique ecoute en moyenne 2h38 de musique par jour - enquete 2017

Synthèse de l'Enquête Accros de la Musique 2017

La 7ème édition de l’enquête annuelle « Accros de la musique » a été réalisée en Janvier 2017 par les étudiants de l’Institut des Métiers de la Musique. Elle a pour objectif de donner une vision ponctuelle de consommateurs qui ne peuvent concevoir leur existence sans musique. Ce sont 241 individus de ce type que nous avons interrogés.

Méthodologie et échantillon

Enquête réalisée en Janvier 2017. Questionnaires administrés en ligne, uniquement auprès de passionnés de musique (déclaratif)

241 répondants
131 hommes, 110 femmes
« 19 ans et moins » : 14%, « 20 – 24 ans » : 38%, « 25 – 29 ans » : 18%, « 30 – 39 ans » : 17%, « 40 et plus » : 13%
Lieux d’habitation : 61% « région parisienne », 29% « autres régions », 10% « étranger »
Situation professionnelle : 43% «étudiant», 45% «employé, profession libérale, chef d'entreprise», 2% «retraité», 10% «sans emploi»
Genres musicaux favoris : Pop/Rock (36%), Metal/Punk (24%), Hip-Hop/R’n’B (13%),  Musiques Électroniques (11%), Jazz/Blues (7%), Musiques du monde (5%), Variétés françaises (2%), Musiques Classiques (1%)

les intervenants à l'IMM en septembre et octobre 2016

La transmission des savoirs

Travailler dans le secteur de la musique, c'est vraiment passionnant. Quel plaisir de se lever tôt et de veiller tard, tous les jours, pour écouter, découvrir et partager de la musique. Même si les obstacles à franchir sont nombreux, c'est un grand plaisir de gagner sa vie en faisant ce que l'on aime. Pour certains, il s'agit d'un privilège. En fait, toutes les personnes qui travaillent dans la musique ont fait un choix, des fois pas facile, d'autres fois sans trop se poser de questions.

Bien évidemment, ce n'est pas rose tous les jours. Comme partout, il y a des gens bien et d'autres qu'il faudrait mieux éviter...

les intervenants à l'IMM en avril 2016

Se nourrir de musique

Pour des enregistrements, les décisions d’achat sont généralement vite prises et spontanées. Pour une place de concert, ce n'est pas forcément le cas.

Le prix peut faire hésiter mais pour les contenus, les amateurs de musique ont des jugements rapides : «j’aime ou je n’aime pas». Il faut essayer de comprendre pourquoi un album, un artiste ou un concert plaît ou ne plaît pas à telle ou telle personne. Il faut se demander pourquoi un accro de la musique a besoin de cet album et pas d'un autre, veut écouter tel groupe et pas vraiment un autre, se précipite à tel concert et pas un autre...

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !