IMM | Institut des métiers de la musique

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • (+33) 1 47 70 14 64

Emplois & débouchés

 

Le Chargé de Communication, d'Administration et de Commercialisation de la Musique peut travailler dans le Spectacle Vivant, la Production, l'Édition, l'Audiovisuel et, par extension, dans tous les secteurs de la Culture, des Loisirs et du Divertissement.

Un étudiant de l’IMM souhaite généralement devenir... manager d’artistes, label manager, directeur artistique, chef de projet, responsable marketing, responsable licensing, chargé de communication, community manager, attaché de presse, relationniste, responsable digital, producteur, chargé de production, directeur de production, administrateur de production, tourneur, agent artistique, bookeur, administrateur de tournées, administrateur de festival, programmateur de concerts, éditeur de musique, responsable synchronisation, superviseur musical, gestionnaire d’éditions musicales, chargé de partenariats … Dans tous les cas, il doit avoir plusieurs cordes à son arc car il exercera sans doute plusieurs métiers durant sa carrière.


Les entreprises se développent à 360° !

Le cursus de l’IMM est à 360° !

Dans le secteur de la musique, de nombreuses entreprises officient aussi bien dans l’édition, la production, le spectacle vivant, le marketing, le management, la communication et l’audiovisuel… sans pour autant avoir un effectif important.

Ces entreprises s’appuient souvent sur de petites équipes et sur de fortes personnalités. Comme elles ont de multiples activités et que le travail ne manque jamais, il est rare, dans la pratique, qu’une personne exerce un seul et unique métier, occupe un poste sans latitude, exécute répétitivement des tâches ou ne puisse prendre, dès qu’une opportunité se présente, des initiatives.

Sur le papier, les postes et les métiers sont strictement définis. Dans la pratique, les frontières peuvent nettement bouger. Un directeur artistique, au cours d’une même journée, pourra se plonger dans un contrat et devenir juriste quelques heures pour mieux conseiller un artiste, puis prendre son téléphone afin de joindre un programmateur et devenir l’attaché de presse d’un instant, avant de retourner en studio pour faire du coaching ou tout simplement produire des enregistrements.


Voici une liste non-exhaustive des compétences développées à l’IMM et qui sont importantes pour travailler dans la musique. Pour en savoir plus sur les compétences que nous développons :

Compétences en Communication

Compétences en Administration

Compétences en Commerce de la musique


Au-delà du «savoir-faire», nous insistons très souvent sur le «savoir être»

Pour mieux préparer les étudiants à travailler en équipe, à évoluer en société tout en s’épanouissant, nous soulignons l’importance des relations interpersonnelles et des valeurs humaines, les qualités recherchées et toutes les petites ou grandes choses qui font la différence. Il faut bien souvent faire preuve de diplomatie, avoir un bon relationnel, une aisance en communication et une capacité à convaincre. Il doit être dynamique et pourra s’entraîner, à travers plusieurs jeux de rôles, à négocier, résoudre des conflits et gérer des situations d’urgence. Le tout s’apprend et se travaille.

Avoir envie de s’impliquer sur de nouveaux projets !

La plupart des personnes qui travaillent dans le secteur de la musique sont des entrepreneurs. Une grande majorité souhaite avoir des responsabilités et suffisamment d’autonomie pour travailler sur les projets de leur choix, à courts, à moyens ou à longs termes. Cette dynamique entrepreneuriale touche à peu près tout le monde. Les artistes se dotent de structures et travaillent quotidiennement sur leurs propres carrières. Les fans veulent partager leurs goûts et s’impliquer dans des équipes. En quelque sorte, tout le monde se sent investit d’une mission pour faire ce qu’il y a de mieux.


Un étudiant de l’IMM peut avoir envie de créer sa propre entreprise, de piloter ses projets ou ceux d’un proche, de monter un label, de manager des artistes, d’organiser des tournées, de faire un peu de tout et surtout ce qu’il aime. Pour y arriver, il peut s’appuyer sur la grande variété de nos cours, des sujets divers et indispensables, des travaux pratiques, des conseils et les multiples connaissances que nous souhaitons lui transmettre.

Nous observons et étudions continuellement l’évolution du secteur, des entreprises, des emplois, des postes et des métiers. Nous voyons les changements et nous créons simultanément des liens dans notre programme. Nous procédons de la sorte depuis la création de notre cycle long en 1999. Cette veille sectorielle et notre réactivité nous permettent d’anticiper et de parfaire l’employabilité de nos étudiants.


Un étudiant de l’IMM peut ne pas savoir tout à fait ce qu’il veut faire par la suite. Par contre, il veut travailler dans la musique, sur cette matière qui le passionne. Il n’a pas obligatoirement un projet clairement défini. Il ne s’intéresse pas particulièrement au théâtre, au patrimoine, au jeu vidéo ou à toutes les industries créatives. Par contre, il veut évoluer dans le secteur de la musique sans forcément devenir musicien, technicien ou enseignant. Le programme de l’IMM est aussi conçu pour lui et va l’éclairer, lui donner des idées et lui permettre de prendre une direction, puis de changer en fonction de ses goûts, des découvertes qu’il fait, des compétences qu’il développe, de ses habiletés et de toutes les opportunités qui se présentent. Il pourra peut-être trouver un stage dans un label à l’étranger (même si au début de la formation son niveau d’anglais n’est pas très bon, nous organisons pour tous des cours adaptés au secteur de la musique).


Pour en savoir plus sur des métiers de la musique pour lesquels nous formons nos étudiants, voici une série d’articles en référence à plusieurs conventions collectives :


Les principaux postes en référence à la Convention Collective Nationale de l’Edition Phonographique (CCNEP)


Les principaux postes en référence à la Commission Paritaire Nationale Emploi Formation du Spectacle Vivant (CPNEF/SV)


Les principaux postes en référence à la Convention Collective Nationale de l’Edition Musicale (CCNEM)

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !