IMM | Institut des métiers de la musique

Rencontre avec François Welgryn

9 Apr 2020

Rencontre avec François Welgryn

François Welgryn est un auteur de textes de chansons principalement francophones. Le choix de sa langue natale, c’est-à-dire la langue française, s’est imposé à lui de manière naturelle. Il en possède les références, l’histoire, la culture et les automatismes correspondants, qui concourent à donner une sensibilité accrue à ses textes. Il a endossé au fil des années plusieurs casquettes supplémentaires, notamment celle d’éditeur, puis même de coproducteur.

On le connaît par ailleurs pour avoir écrit certains titres à succès plutôt dans la musique mainstream, comme lui-même préfère aujourd’hui la qualifier en évitant le terme de variété, que ce soit pour Johnny Hallyday, Céline Dion, Amel Bent, Kendji Girac ou encore Pauline. Ses plus grandes réussites en termes d’écoutes à ce jour sont le premier single de Kendji Girac, Color Gitano, celui de Pauline, Allo le Monde, ainsi que le morceau Mil Pasos de Soha qui a bénéficié d’une très belle vie à l’international dans le monde de la musique latino. Il ne se limite cependant pas seulement à l’écriture de titres pour des projets d’une telle envergure et a ainsi décidé de développer son activité avec le temps.

Plongé dans le monde de la musique via sa première passion pour le théâtre, grâce à laquelle il a pris des cours de chant dans un contexte de création théâtrale, et a pu rencontrer des compositeurs et interprètes qui lui ont demandé d’écrire pour eux, il a rapidement compris qu’écrire des textes de chansons était fait pour lui. Là où certains se contenteraient d’écrire, lui a choisi d’aller plus loin. Il est très vite devenu son propre éditeur dès ses débuts, ce qui lui permet aujourd’hui de posséder une grande partie du catalogue de ses propres chansons. Ces dernières années, il a été amené à coproduire certains projets afin de leur permettre d’aboutir. Il réfléchit aujourd’hui à la structuration de son entreprise, qui touche maintenant différentes facettes du secteur de la musique et a pour mantra la confiance mutuelle entre ses collaborateurs et lui-même.

En prolongement, l’auteur accompagne aujourd’hui et depuis de nombreuses années des artistes émergents ou en développement. En échangeant avec eux, il les aide à se structurer dans la proposition artistique et la création. Ils prennent le temps ensemble de réfléchir à leur image, au message qu’ils veulent véhiculer, et donc au genre de musique qui leur correspond, au répertoire adéquat et au public qu’ils vont pouvoir espérer toucher. L’auteur prend du recul sur tous les projets. Il devient critique et observe comme s’il était de l’extérieur. C’est un travail presque psychologique auquel s’attelle François Welgryn. Cela lui permet ensuite de mieux appréhender les attentes de l’artiste en termes d’écriture, et de lui proposer des textes au plus proche de son univers. Ce travail se rapproche de celui d’un directeur artistique, à ceci près que lui-même est auteur pour l’artiste. Il soutient aujourd’hui que le format EP est devenu la norme chez les artistes émergents : construit comme une carte de visite, il permet de donner une voix et une image à l’artiste, ainsi que de souligner de façon claire et précise la couleur qu’il souhaite donner à son projet. Il est d’avis qu’il est important d’aider à mettre en lumière les projets émergents qui nous tiennent à cœur, et se repose ainsi sur son écriture pour des artistes reconnus afin de servir son dévouement pour les artistes en début de carrière.

Sa passion pour le théâtre et le cinéma, et en général les arts, contribue d’après lui à nourrir son écriture par les images et les histoires qui l’inspirent. En tant qu’auteur, son maître dans l’écriture reste Gainsbourg, pour sa richesse, ses jeux de mots, sa pertinence et sa provocation. Il cite aisément Alain Souchon également, pour sa sensibilité, sa finesse et le sens qu’il donne aux mots, ainsi que Zazie pour son écriture fluide, riche et ses jeux sur le son et le sens.

June The Girl - une collaboration avec William Rousseau (compo/réal)

 

Parmi les nombreux conseils que François Welgryn donne aux étudiants de l’IMM, nous retiendrons notamment qu’« il faut rester ouvert et curieux concernant les collaborations qui s’offrent à nous, mais également savoir faire des choix », car à développer trop de projets à la fois, nous risquons de nous y perdre et de pouvoir y consacrer pas suffisamment de temps et d’énergie. Il nous a également encouragés et félicités d’avoir choisi de travailler dans un domaine qui nous passionne, d’avoir trouvé notre voie professionnelle en décidant de se lancer dans le secteur de la musique et finalement de nous être écoutés.

Merci à François, à Jean-Louis, aux étudiants et notamment à Joséphine pour la rédaction de cet article

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !