IMM | Institut des métiers de la musique

Métiers de la Musique

photophiltaka

AU SOUFFLE CONTINU

Souffle Continu est un disquaire parisien qui a notamment fait le pari, depuis 2008, de remettre le vinyle dans les habitudes d’écoute. Lieu d’échanges et de découvertes, Souffle Continu est un commerce spécialisé mais aussi un label de rééditions.

Lorsque les étudiants de l’IMM entrent dans la boutique, Théo Jarrier et Bernard Ducayron (les patrons) ont la tête dans les cartons. C’est l’heure de l’inventaire. Une bonne occasion pour les rencontrer, sur le front, dans le feu de l’action, en situation réelle. La bonne humeur des deux associés férus de musique et véritables érudits est contagieuse...

malca-imm

Une rencontre pleine d’espoir avec Malca

Des étudiants de l’Institut des Métiers de la Musique (IMM) ont eu la chance de rencontrer Malca à l'école. L’artiste franco-marocain très talentueux a une carrière et un parcours qui donnent de l’espoir.        
    
Qui est  Malca ?
Musicien, auteur-compositeur et producteur de 31 ans, originaire de Casablanca, Lionel Malca a commencé à se produire en public dès l'âge de 12 ans. À 18 ans, il s’installe à Paris et très vite, en parallèle à ses études à l’IMM, il signe avec TF1 pour jouer des reprises d’Elton John et effectuer une tournée dans plus de 60 salles sur toute la France...

fresque

Des rencontres pour découvrir, apprendre et partager

Depuis 20 ans, des personnalités, des entreprises et la quasi totalité des organisations professionnelles du secteur de la musique rencontrent régulièrement les étudiants de l'IMM.

Les intervenants partagent avec les étudiants des expériences, du vécu, des avis sur l'actualité, des pratiques, des usages, des initiatives et des perspectives. Dès qu'ils le peuvent, ils donnent des conseils aux étudiants notamment pour développer leur employabilité ou tout simplement les aider à conduire leurs projets...

away1

Le retour du Mange-Disque

Après des années de recherche, de tâtonnements et de tests, les exceptionnelles offres dématérialisées, comme jadis les merveilleux supports, sont théâtralement annoncées puis commercialisées à point nommé. Elles arrivent quand les clients sont mûrs et contraints d’évoluer, quand l’offre et la demande peuvent se rencontrer, si possible sans trop d’efforts apparents ou le plus naturellement possible, à l’aide d’investissements marketing et de stratégies de communication plus ou moins imaginatives. En tout cas, dans la théorie et lorsque les guerres commerciales entre consortiums sont évitées, les consommateurs sont fermement pris par la main et envoyés quasiment de force en magasin ou sur certaines plateformes pour y être prélevés...

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !