Synthèse de l'Enquête Livestreaming 2021

9 juin 2022

Synthèse de l'Enquête Livestreaming 2021

La 2ème édition de l’enquête « Livestreaming » a été réalisée au printemps 2022 avec la participation d'étudiants de l’Institut des Métiers de la Musique. Elle a pour objectif de savoir ce que les accros de la musique pensent du Livestreaming. 

Méthodologie et échantillon
Enquête «flash» réalisée en avril 2022. Questionnaires anonymes administrés en ligne, uniquement auprès de passionnés de musique (déclaratif).
30 femmes (68%), 14 hommes (32%)
19 ans et moins : 4 (9%), 20-24 ans : 14 (32%), 25-29 ans : 8 (18%), 30-39 ans : 2 (4,5%), 40 ans et plus : 16 (36,5%)
Lieux d’habitation :A la campagne : 12 (27%), En ville : 32 (73%)
Situation professionnelle : Employé / Prof. Libérale / Chef Entreprise : 24 (54,5%), Étudiant : 14 (32%), Retraité : 2 (4.5%), Sans emploi : 4 (9%)

Premier constat, comme en 2021, les personnes qui ont participé à l’enquête sont peu nombreuses. Le sujet «livestreaming» ne semble toujours pas passionner les accros de la musique.

Voici toutefois les résultats.

Tout d’abord, 73% des personnes interrogées déclarent aimer les livestreams, soit bien plus qu’en 2021 (39,5%).  27% ne les apprécient pas alors qu’ils étaient 60,5% en 2021.

Les principales raisons invoquées par ceux qui aiment les livestreams sont les suivantes :
-    C’est pratique 
-    On peut voir des concerts où l’on ne peut pas aller

Pour les personnes qui n’aiment pas les livestreams, voici des raisons exprimées :
-    Ce n’est pas pareil qu’en vrai
-    L’émotion ne passe pas

45,5% des personnes interrogées regardent un livestream sur un ordinateur, 27% utilisent un téléphone, 13,5% regardent sur un grand écran, 9% regardent sur un téléviseur, 5% nsp.
82% suffisamment bien équipé pour assister à un livestream. Seulement 18% ne pensent pas être suffisamment équipé. 

59% peuvent participer à un livestream «à la maison», seulement 13,5% parlent de lieux public, 27,5% ne s’expriment pas sur le contexte de visionnage ou n’ont pas de préférence. 

Pour améliorer l’expérience livestream, les «livestreamers» plébiscitent l’interactivité (64%), 55% parlent également du choix, celui des places (27%) ou du choix multi-angles (44%), 54,5% apprécient la rencontre et l’échange avec l’artiste, 13,5% évoquent les places VIP, 36% parlent de la réalité virtuelle et 27% de la réalité augmentée.

23% (contre 55% en 2021) des participants pensent qu’un livestream devrait durer moins d’une heure. 41% préconisent une durée comprise entre une et deux heures et 36% une durée comprise entre deux et trois heures. 

100% des personnes interrogées pourraient visionner 1 à 3 livestreams par mois.

18% (71% en 2021) des personnes interrogées estiment que le prix pour assister à un livestream devrait être inférieur à 10 euros et 46% qu’il devrait être compris entre 11 et 20 euros, 13,5% entre 21 et 30 euros, 18% plus de 30 euros et 4,5% rien du tout.

41 % (63% en 2021) des participants seraient favorables à l’idée de prendre un abonnement mensuel pour assister à des livestreams. 59% ne sont pas encore chauds à l’idée de prendre un abonnement mensuel pour du livestream.

Le juste prix de cet abonnement mensuel devrait être inférieur à 10 euros pour 27% des personnes interrogées, devrait être compris entre 11 et 20 euros pour 50% des accros. 23 % des consommateurs potentiels de livestreams pensent qu’un abonnement mensuel devrait coûter plus de 20 euros.

73% des participants estiment qu’une offre de livestreaming devrait être incluse dans leur abonnement internet/tv. 27% ne le pensent pas.

Pour 91% des participants, le livestream serait un bon levier de découverte musicale.

68% des personnes interrogées estiment qu’un livestream devrait être systématiquement disponible en replay (39,47 % ne le pensent pas).
59% des personnes interrogées estiment que les producteurs de concerts devraient systématiquement  proposer des livestreams.

Enquête « Livestream 2022 » réalisée avec des étudiants de l’IMM. Merci à eux et aux « Accros de la Musique » qui y ont participé !

Remerciements tous particuliers à Jean-Pierre Vivante (Le Triton) et Cyril Zajac (Omnilive) pour leur participation à notre table-ronde sur le livestreaming animée par Philippe Astor.

mots clés:

Vous voulez travailler dans la musique ?

Notre école est pour vous !