À l'IMM, les étudiants peuvent facilement exprimer leurs goûts et même les partager en cours et dans certains travaux pratiques à réaliser. Par exemple, quelques étudiants viennent de présenter l’album de leur choix. Ils ont également sélectionné un titre pour illustrer leurs propos et leurs recherches.
Ils devaient réunir les éléments qui figurent généralement sur un « label copy » (informations diverses sur l’enregistrement, document de base pouvant servir pour la numérisation, la distribution et même la promotion) puis les exposer tout en justifiant leur choix.
L'exercice consiste aussi à mettre en relief un album avec des éléments biographiques, une discographie de l’artiste, des évènements géopolitiques ou autre afin de comprendre le contexte...


Pourquoi avoir choisi ce titre pour illustrer l'album ? Les étudiants répondent !

Friend Zone pour Drunk de Thundercat : une fusion de hip-hop/RnB, électronic et jazz, la douceur de sa voix et ce groove qui nous enjoue nous dévoilent bien son univers !

Santa Monica Dream pour Down The Way d'Angus and Julia Stone : car son univers nostalgique me transporte, la simplicité de l'arrangement qui fait une coupure relaxante dans l'album, et le mélange des deux voix qui est magique.

Perdue pour Act I de Charlie Boisseau : j’ai choisi cet album car Charlie est un jeune artiste que j’ai découvert dans ses différentes aventures (The voice et La légende du roi Arthur).
Sa collaboration avec Jeff Barnel mêlée à la plume de son père donne naissance à de magnifiques chansons. Ce que j’aime bien dans Perdue, hormis le texte qui aborde le sujet de l’amnésie d’un proche, c’est la montée en puissance (départ acoustique juste guitare-voix et au fur et à mesure des instruments s’intègrent à la mélodie) comme pour accentuer l’appel à l’aide, la détresse.

365 cicatrices pour L'Ombre Sur La Mesure de La Rumeur : c'est un morceau très court (1mn50) et très dense dans son contenu lyrical mais néanmoins mélodieux.
Comme à son habitude La Rumeur ne mâche pas ses mots et n'hésite pas à choquer ses auditeurs. Il me semble représentatif de l'album et des thèmes qui y sont abordés ainsi que de l'ensemble de la carrière du groupe qui fête ses 20 ans cette année.

No Good pour A/B de Kaleo : Un groupe islandais influencé par le delta blues et un chanteur qui sait à la fois user sans abuser d’un rasp rock et d’un falsetto aérien, ça donne : "No Good, a gritty, Jack White–esque blues-rock anthem" - Rolling Stone

Smells like Teen Spirit pour Nevermind de Nirvana : un gros classique durant mon adolescence, et il l'est encore aujourd'hui. Ce titre m'inspire un sentiment de révolte et de motivation.

You're The One pour 99,9% de Kaytranada : cet album contribue à mon sens à l'effervescence de la scène électronique nord-américaine. Je choisis en particulier You're The One car c'est le titre qui a tout d'abord été le plus streamé de l'album. Ensuite, personnellement ce morceau est le plus représentatif de la musique du style Kaytranada (House, R'n'B). Enfin, ce savant mélange, marque de fabrique du compositeur, inscrit notamment son succès auprès des nouvelles générations de producteurs et influence d'une certaine manière la musique de demain par son unicité et son modernisme.

J'ai Vu pour Morale 2 de Roméo Elvis : morceau de rap doux et envoûtant à la fois. L'association de la voix douce d'Angèle avec le timbre de voix original de Roméo créé une symbiose entre les deux artistes (ils sont frère et sœur), le chant est privilégié sur ce son, choix artistique judicieux pour Roméo Elvis, qui n'hésite pas à se réinventer sur chacun de ses morceaux.

All in a Day's Work pour Compton de Dr.Dre : une chanson remplie de skit qui apporte une ambiance, des basses et des guitares aux sonorités plus métalliques qui donnent une certaine gravité à la musique, enfin bref un régal auditif.

Indigo flow pour Three Dollar Bill Yall$ de Limp Bizkit: c'est la seule musique où Fred Durst utilise sa "vraie voix" et c'est aussi celle susceptible de plaire à la majorité.

Without You pour Born To Die de Lana Del Rey : l'album m'a fait tomber amoureux de son personnage. J'apprécie beaucoup son univers, son écriture et sa voix.
J'aimerais donc partager ce titre tout simplement car il s'agit de ma chanson préférée de l'album.

M.a.a.d. City pour Good Kid, Maad City de Kendrick Lamar : c’est la musique qui m’a fait découvrir l'artiste.  

Umani pour XVI de Says'z : j'aime ce qu'il fait, l'image et les valeurs qu'il véhicule. Il fait partie de ces artistes talentueux qui ont leur propre fan base, mais qui mérite d'être plus connu, alors je fais comme je peux, dès que j'en ai la possibilité pour parler de lui.  La formule: 1 refrain + 1 couplet, 1 refrain + un couplet... est une formule de tube, qui fonctionne bien pour l'artiste, le morceau entre facilement en tête et il est dansant. Le titre est un featuring avec 2 autres artistes qui apportent une plus-value au morceau.

Merci à Bleuenn, Camille, Charline, Emilie, Julie, Margaux, Wassila, Manuel, Clément, Robin et les 3 Maxime