Dans la rubrique « comprendre les métiers de la musique » publiée par Concertlive, Paul Bessone - Directeur de l'IMM - explique ce qu'est un « label ».

Qu'est ce qu'un label ?
Un label est une marque de production, de commercialisation ou tout simplement un identifiant. Elle reflète un savoir-faire, une direction artistique, une identité.
Un label désigne la marque commerciale sous laquelle une structure décide de réaliser ou d’éditer un certain type de production pour des raisons d’homogénéité de catalogue ou de ligne éditoriale.

Une entreprise peut disposer de plusieurs labels selon ses stratégies de communication et le retentissement que les marques peuvent avoir auprès des amateurs de musique.

Par souci de simplification, on dit souvent qu'un label est une société de productions. Pour ma part, je préfère dire qu'un label est une étiquette créée et utilisée à des fins marketing. Une marque permet de regrouper des projets complémentaires et, dans certains cas, de leur donner une couleur et du relief.

Un artiste doit-il toujours avoir un label ?
Le producteur est un partenaire de l’artiste et des musiciens. Il assure la mise en œuvre et le suivi des moyens matériels, humains ou financiers d'un projet musical qu’il exploitera ou fera exploiter. Si un artiste ne dispose pas d'un producteur tiers et dirige ou gère ses propres enregistrements, il le fait sous la marque de son choix, on pourra dire que l'artiste dispose de fait d'un label (le sien).

Pour des raisons administratives, juridiques ou commerciales mais également pour des raisons de disponibilité, de savoir faire et de motivation, un artiste peut tout à fait produire ses enregistrements puis trouver un accord avec un label pour l'exploitation et la promotion. Un label dispose normalement d'une organisation et de relations qui favorisent l'exposition d'un projet musical. Si un artiste qui s'autoproduit trouve un intérêt et du plaisir à effectuer divers actes administratifs, calculer et établir des relevés de ventes, se concentrer sur le référencement ou encore passer de nombreuses heures devant un écran d'ordinateur à rédiger des courriels ou gérer des bases de données, il effectuera une partie du travail d'un label. Il peut aussi apprendre à faire tout ceci en suivant la formation de Chargé de Communication, d'Administration et de Commercialisation de la Musique proposée par l'IMM.

Il faut bien comprendre que nous sommes tous en mesure de faire beaucoup de choses. Par contre, pour atteindre certains objectifs, y compris pour vivre mieux, il est souvent préférable de déléguer et partager le travail avec des personnes de confiance.

Finalement, établir des relations avec un label, permet à un artiste de clairement afficher sa capacité à travailler avec des professionnels. Cette collaboration réconforte tous les autres partenaires potentiels de l'artiste, y compris les musiciens. Avoir un accord avec un label permet de franchir une étape et confère une certain reconnaissance. L'artiste et le label doivent se compléter et se renforcer mutuellement.

Ou trouver un label ?
Dans la plupart des cas, pour qu'un label investisse du temps (et donc de l'argent) sur le projet d'un artiste, il doit percevoir des opportunités de gains à plus ou moins longs termes, selon ses objectifs.

Pour trouver un label, il faut représenter quelque chose à ses yeux et sur le marché. Le groupe cherche toujours un label. Du coup, les labels sont souvent attentistes puisqu'ils reçoivent de nombreuses sollicitations sans bouger.

Les plus efficaces n'attendent pas de recevoir des propositions qui arrivent aussi chez les concurrents et qui sont très souvent inadaptées. Ils observent le marché, écoutent, regardent les sites des artistes (et notamment l'actualité des concerts), analysent des historiques (discographies, bio...) et mesurent les risques.

Ils s'en remettent aussi très souvent aux artistes avec qui ils travaillent déjà. La plupart des labels recherchent un sorte de «filiation». Cette dernière peut se faire tout naturellement.

Comment intéresser un label ?
L'artiste doit attirer l'attention du label et susciter un intérêt. Que propose-t-il  et quels sont ses réels besoins ? Le label peut-il répondre à ses besoins ? Qu'est-il prêt à accorder au label ? Quels sont les termes de l'échange ?

Le label cherchera une complémentarité avec son catalogue ou l'opportunité de se diversifier. Il sera aussi en mesure de faire des prévisions d'exploitation et de proposer un plan d'actions.

Pour intéresser un label, l'artiste doit prioritairement connaître le label. Il doit clairement s'imaginer dans tel ou tel catalogue, avec réalisme puis le faire savoir au label. Le hasard est beaucoup moins efficace que le ciblage.
Bien évidemment, comme partout, le facteur chance existe. Mais un label travaille toujours sur un nombre déterminé de projets. Il peut être dépendant d'un nombre limité d'aides et subventions ou tout simplement du temps disponible. Les rencontres les plus efficaces sont souvent les plus simples et directes. Il s'agit d'établir des relations de travail dans un secteur compliqué.

Jouer un jeu gagnant-gagnant
Comme la réussite n'est jamais assurée, il est nécessaire d'établir et préserver de bonnes relations. Un label va choisir des projets à développer mais il doit aussi être choisi par le premier porteur de projets (par l'artiste). Un artiste doit savoir où il met les pieds, avec qui il va travailler et de quelle manière. Label et artiste doivent avoir des objectifs communs et jouer un jeu gagnant-gagnant.

À défaut d'avoir un historique important et/ou de plaire énormément et/ou d'être repéré par une amie d'une amie d'un label, les artistes peuvent, par exemple, identifier et joindre les labels qui travaillent pour des artistes similaires. Par contre, dans les annuaires, on ne trouve que des coordonnées. Un manager d'artistes est normalement capable de traduire des données artistiques en données commerciales. Du coup, il est en mesure d'identifier les besoins des uns et des autres. Avec des arguments en poche, il peut tout à fait contacter les labels susceptibles de travailler avec tel ou tel artiste.