En 1937, le Syndicat du Livre-Papier est transféré à la Maison du Livre après un accord passé avec la Chambre Syndicale Typographie Parisienne. Le lieu réaménagé et surnommé «Blanqui», en référence à sa localisation dans Paris, est inauguré avec la participation de l’Orchestre Colonne.

Un peu plus de soixante dix ans après, sous l’impulsion de Laurent Petitgirard (Directeur Musical de l'Orchestre), l’Association Artistique des Concerts Colonne, constituée en Société Coopérative Ouvrière de Production (SCOP), se porte acquéreur. L'espace rénové devient un nouveau lieu de diffusion.


L'Orchestre Colonne, tout comme les Arts Florissants ou l'Orchestre Philharmonique de Radio France, utilise déjà la salle pour des répétitions depuis de nombreuses années. Grâce à ses qualités acoustiques avérées, Pink Floyd, Barbara, Nathalie Dessay ou encore Johnny Hallyday y ont également enregistré. «Akoustika», rebaptisée «Salle Colonne», comporte un studio d’enregistrement et permet également de réaliser des tournages et des séances de photoshooting dans un cadre Art Déco. Le lieu est entièrement modulable et propose un important parc d'instruments (un piano Steinway de concert, un xylophone, un vibraphone, une harpe, six contrebasses...).
Côté diffusion, la salle comporte actuellement moins de 200 places et ne bénéficie pas d'un financement suffisant pour compléter les rénovations et apporter des améliorations nécessaires à son développement.

Afin de découvrir la Salle Colonne et de permettre aux étudiants de l'IMM de mesurer les forces et les faiblesses d'un lieu de pratique, de création et de diffusion, nous avons organisé une visite et une rencontre avec sa responsable Mylène Bertaux et Mathieu Rolland, chargé de la communication et musicien co-soliste de l'Orchestre. En prime, les étudiants de l'IMM ont découvert de nombreux petits trésors : partitions signées et annotées par d’illustres compositeurs, affiches d’époque, recueils sur l’histoire de l’Orchestre (durant la Grande Guerre par exemple).

Sous forme d’ateliers les étudiants de l'IMM sont également amenés à réfléchir et s'exprimer sur de nouvelles pistes pour dynamiser la Salle Colonne.

Le mécénat pourrait-il être une solution ? Sous quelle forme et avec quels types d’entreprises ? Quelle programmation pourrait permettre de développer un public ? ...

... un dossier à suivre.