Mi-70, Frank Redlich découvre The Who ou encore Led Zeppelin sur scène. Sans formation mais avec des oreilles, une grande motivation et le sens des relations humaines, à 19 ans, il devient assistant-son au studio de Léo Clarens puis passe une dizaine d'années en qualité d'ingénieur du son au mythique studio Ferber.

Très respectueux des artistes,  il est grandement apprécié par ces derniers qui trouvent en lui des compétences, mais aussi de la patience. Serge Gainsbourg, Jacques Dutronc, les pionniers de la musique électronique française Jean-Michel Jarre ou encore Space Art, Gong, Christophe, Eddy Louiss, Indochine, Cerrone, Jacno ... la liste s'allonge.

Passionné par toutes les musiques, Frank Redlich enregistre et travaille sur de nombreux projets à travers le monde. Au milieu des années 80, il est aussi à l’origine des premiers habillages musicaux d’antenne pour Canal + et M6 tout en poursuivant sa carrière avec Louis Chedid, Arthur H, Les Wriggles, Michel Portal, Laurent Mignard... et pour le cinéma avec Bertrand Blier, Jean-Pierre Mocky, Patrice Leconte, Cedric Klapish…

Bien évidemment, lorsqu'il intervient à l'IMM, c'est pour transmettre aux étudiants ses expériences mais également donner des conseils pour optimiser un budget de production ou encore gérer des relations avec les artistes dans un esprit de collaboration pour assurer la réussite des prises et du mixage.

Frank Redlich à l'IMM