Le CNV – Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz - vient de publier les principales évolutions entre 2015 et 2016 relatives à la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles. Tous les indicateurs sont sur le «+»

    • +1% de producteurs/diffuseurs déclarants =  4 201 producteurs/diffuseurs déclarants (ils sont aussi nombreux que les producteurs de l'horticulture et des pépinières actifs en France)

    • +9% de représentations payantes = 63 339 représentations payantes (soit une moyenne de 173 représentations payantes chaque jour de l'année)

    • +6% d’entrées pour les représentations payantes = 26,7 millions d'entrées (à titre de comparaison, le cinéma réalise 213 millions d'entrées en salles sur l'année 2016)

    • +7% de recettes de billetterie = 813 millions d'euros de recettes de billetterie (813 millions d'euros : c'est l'équivalent de la part des mises empochées par les sociétés de jeux uniquement pour leurs activités en ligne en 2016 ... c'est aussi l'équivalent des recettes générées au cinéma uniquement par « Le Seigneur des Anneaux, le retour du roi » depuis sa sortie)

Féfé - Photo Edith Gaudy

  • +1% pour le prix moyen du billet, stable hors festivals mais en hausse de +4% dans le cadre des festivals = 33 euros pour le prix moyen (39 euros, c'est le prix moyen d'un rasoir électrique en France)

  • +2% vs. +7% pour la fréquentation payante des festivals comparée à celle des représentations hors festivals = 24% de la fréquentation et 20% de la billetterie sont générés dans un contexte festivalier

  • +8% vs. +6% une croissance comparable pour la billetterie générée en Ile-de-France et celle générée dans les autres régions

  • +30% pour la fréquentation générée par les représentations ayant réuni plus de 6 000 entrées et +40% de leur billetterie avec un nombre de représentations en hausse de +33% = 62% des représentations payantes comptent moins de 200 entrées mais les 5% de représentations payantes ayant réuni plus de 1 500 entrées concentrent 49% de la fréquentation et 64% de la billetterie

  • +22% pour la billetterie des représentations de Pop-Rock et genres assimilés; +25% pour les Comédies musicales. Rap, Hip Hop, Reggae et assimilés et Cabarets, revus en baisse de recettes et de fréquentation

  • 54% des déclarants de représentations payantes sont des associations mais les sociétés commerciales (20% des déclarants) génèrent 76% des recettes de billetterie.

Publication CNV complète : les statistiques de la diffusion des spectacles

Féfé 2017 - photo Edith Gaudy

Féfé - photos Edith Gaudy